Premiers coups de pédales

Ca y est , le vélo est monté, il a toutes les pièces qui suffisent pour rouler, il est 10h du soir, il commence à faire nuit. Ayant déjà appris les rudiments lors d'un essai chez mon vendeur, je n'ai pas peur de remonter sur un tel engin ... mais tout de même, une petite appréhension ! Je me glisse sur le siège, un peu pataud, pousse des pieds jusqu’à l'impasse devant la maison, je me lance comme je peux, je titube, mais je roule ! Il n'y a personne, alors j'ose faire le tour du pâté de maison, avec une allure bien hésitante. Cela me parait dur, je n'arrive pas à rouler droit.
Tous les soirs de la semaine je recommence, plusieurs tours du quartier à une heure où les badauds sont devant la télé, puis un peu plus loin sur une piste cyclable à la tombée de la nuit, petit à petit je prend de l'assurance, cela me parait plus facile. Le week-end, de bonne heure, je pousse plus loin avec 20 km au compteur, quasiment que du plat sur les petites routes de campagne. Ce n'est pas encore parfait, j'ai toujours quelques difficultés à filer droit, la direction me parait très sensible, mais je tiens le bon bout.
Encore quelques sorties sur le même itinéraire, à maintenant 60 km dans les jambes, je sens la différence, je suis plus souple, plus à l'aise, je peux tenir le guidon d'une main (pour me grattouiller l'oreille ...) et la ligne droite n'est plus vraiment un problème (on se satisfait de peu...).
Je sens bien que la musculature des jambes n'est pas la même que pour le vélo droit (bonne excuse pour ne pas avouer que je ne suis qu'un gringallet) et qu'il va falloir travailler cela avant de s'attaquer à des circuits plus vallonnés. Par contre je ne me sens pas fatigué sur ces premières sorties, je n'ai mal nulle part, à peine les genoux qui n'ont pas l'habitude de cet exercice, d'ailleurs je les "surveille", ayant déjà été opéré du ménisque à chacun.
Après cette première semaine, je suis rassuré, le vélo tourne bien, le cycliste prend du plaisir et il est heureux d'avoir réussi la transition (ce n'est qu'un début ... il y a encore du boulot) !

Pépé fait du vélo

Sur le web, une page sur la première année d'un débutant en vc, écrite avec humour et auto-dérision, dans laquelle je me suis reconnu, qui m'a fait pleurer de rire ... 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

En vélo de Paris à la Normandie par les pistes cyclables

En vélo de Bordeaux à Bayonne par les pistes cyclables

Montage du vélo couché