La Convergence Francilienne 2014


A l'occasion de la Fête du vélo, la Convergence francilienne est une grande manifestation (dans le sens festif du terme). Il s'agit de rejoindre le centre de la capitale à vélo, en groupe, sur des itinéraires précis, dans un timing prédéterminé afin de se retrouver tous ensemble à midi pour une grande parade entre le Louvre, l'Opéra, la Concorde et finir aux Invalides (et pas invalide ....) pour un pique-nique géant sur les immenses pelouses.
Pour moi, une première, le site organisateur donnait un point de ralliement sur ma commune à 9h15 ... personne ... ça commence bien, me suis-je trompé de jour ? Je vais au point suivant à Orsay ... ah ! 50 vélos sont sur le départ ... j'accroche le train en partance ... Villebon, Palaiseau, oh nous devons être déjà une centaine, puis Massy, le groupe triple de volume, et c'est ainsi au fur et à mesure que l'on s'approche de la capitale.
L'organisation est sans faille, même la police est là pour fermer les grands axes à la circulation.
L'ambiance est très joyeuse et très familiale, des enfants de tout âges, dans les sièges ou les remorques, des jeunes ados tout heureux, des hommes, des femmes, des seniors, une vraie manifestation populaire. Ca siffle, ça pouète-pouète, ça cloche, ça chante, ça ola ....
Départ de la parade à petit pas ... à petit tour de pédale, ça tombe bien, on est pas pressé. Quel bonheur d'arpenter ces grandes avenues, réservées un temps aux vélos, une douce illusion avant le retour des motos et des autos qui piaffent d'impatience dans les rues adjacentes ... c'est un peu notre revanche le temps de cette parade. L'Opéra Garnier magnifique, la Madeleine superbe, la Concorde majestueuse, et enfin les Invalides martiaux.
Accueil au son des percussions de Batala Paris qui terminent notre trajet en beauté.
On casse-croute, on somnole sur l'herbe, on fait la queue aux toilettes, tout cela dans un cadre grandiose, puis retour tranquille à la maison, en vélo ou en métro ...
Vivement l'année prochaine !
La convergence en image :
Il y a même des vélos couchés,

Deux de plus ... ce sera tout, les vélos couchés sont rares,

Alésia, toute la banlieue sud est là (le double en plus derrière le photographe),

Le Louvre, point de rassemblement de toute la région parisienne,

On trouve de tout, des grands et des petits,

La parade entre l'Opéra et la Madeleine,

Attente devant la Concorde ...

Les Invalides, on se jette sur les casses-croutes,

Les percussions de Batala qui nous redonnent du punch pour le retour,

Une petite sieste et c'est reparti mon kiki !

Pour finir la vidéo de l'événement :

Et la trace GPS depuis Bures sur Yvette, retour par la coulée verte :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

En vélo de Paris à la Normandie par les pistes cyclables

En vélo de Bordeaux à Bayonne par les pistes cyclables

Montage du vélo couché