Randonnée en bord de Loire


J'avais envie de partir quelques jours sur une de ces grandes voies cyclables, mais n'ayant que peu d'expériences, ni beaucoup de temps à consacrer pour cette sortie, je me suis contenté de deux jours, un allez-retour Orléans-Blois sur l'EuroVélo 6 ... Pour une première fois, c'est pas si mal, et pour un francilien, c'est à coté, à 45 minutes d'autoroute.

Pour l'équipement, j'ai opté pour des sacoches classiques de chez Radical, des 2x28 litres, de bonnes contenances, acheté chez Pulsar Cycles. Ayant choisi de dormir à l'hôtel, la quantité de choses à emporter reste réduite, les sacoches ne seront pas remplies à leur maximum.

Le look du vélo avec ces sacoches pendantes n'est pas des plus sexy, mais cet emplacement est judicieux, l'équilibre est bien respecté, il faut bien sûr bien répartir la charge de chaque coté.
Attention à l'arrêt, le poids peu surprendre et la machine basculer facilement. Le chargement et déchargement doit se faire "intelligemment" pour éviter que le cycle ne tombe du mauvais coté (opposé à la béquille) ... je dit cela parce que évidemment je me suis fait avoir "bêtement".
Ces sacoches s'installent facilement, mais pas évident de les démonter le soir venu devant l'hôtel et de les remonter le matin pour repartir, il faut donc prévoir des poches indépendantes pour contenir ses affaires.

La conduite est légèrement différente avec un vélo chargé ... il a de l'inertie. La monté en vitesse est plus lente, mais après que la machine est lancée, ça roule tout seul !

L'itinéraire est simple, on peut se passer de l'étudier en détail, le balisage est bien fait, et noté "la Loire à vélo". De nombreux petits panneaux marquent le cheminement, ce qui permet de profiter au mieux du voyage sans avoir à se casser les méninges sur l'itinéraire.

Comme sur un sentier GR, si on ne voit plus le balisage, c'est que l'on fait fausse route, il n'y a plus qu'a rebrousser chemin ou sortir la carte.
A propos de carte, la OpenCycleMaP associé à un GPS permet de suivre le trajet avec précision.
J'utilise AlpineQuest sur mon smartphone Android pour voir où je suis et faire des traces de mes balades.

L'hébergement à Blois fut à l'hôtel "Anne de Bretagne", tarif abordable, hôtel coquet et chambre très agréable. Il possède un espace vélo fermant à clé. Il est situé dans le centre à deux pas du château et des commerces. Un seul inconvénient, il est en haut ... avec une belle côte pour le finish.
Il propose un panier pique-nique, j'avoue avoir été déçu par son contenu, un peu bâclé et pas assez de calorie pour un cycliste.

La randonnée commence à Orléans. Je me suis garé sur un petit parking gratuit en bord de Loire, tout près de la piste cyclable, l'endroit idéal pour démarrer !
Et c'est parti ... traversée de la Loire sur le pont de l'Europe, et rapidement on se retrouve dans la campagne, sur de petites routes sans aucune circulation, ou sur des portions réservées qu'aux cyclistes.
Quel plaisir de rouler ainsi ... pour le francilien que je suis, habitué aux petites routes de l'Essonne, où les voitures vous doublent à 100km/h, cela fait du bien ... le calme, des hirondelles virevoltent au dessus des champs aux alentours, des kilomètres sans intersections, du bitume bien roulant ...

Première pause à Meung sur Loire, ou l'on repasse en rive droite. Il y a là des immenses pelouses, et quelques bancs qui vous tendent les bras.
De Meung à Beaugency, la piste n'est pas aussi agréable, le revêtement est en terre, ce n'est pas aussi roulant, bien que la piste soit en bon état.
Beaugency est une belle ville, qui a gardé un cachet ancien, de belles pierres, un château, un pont ... et en bord de Loire, de très beaux endroits pour pique niquer.

La piste en terre continue encore quelques km jusqu'a l'approche de la centrale de St Laurent des Eaux, ensuite on retrouve un revêtement bitume d'excellente qualité.

Pour passer par le château de Chambord, passage en rive gauche à Muides sur Loire ... (où un panneau vous envoie faire un tour du camping), pause café.
St Dyé sur Loire ... re-pause ... jolie petit village, belle église. Les panneaux ici vous envoie faire le tour du jardin public avec des passages originaux, mais peu pratiques.

Direction Chambord, la forêt s'épaissie, l'ambiance change ...
Pour les vélos, l'entrée se fait sur le coté, on accède ainsi au parc. Ce château est majestueux, c'est un château de conte de fée, immense !
A vélo, on peut en faire le tour, à pied aussi, mais c'est un peu long, le chemin faisant le tour du grand canal.
Flagrant délit de narcissisme ...

Il ne reste plus qu'a regagner Blois, par la variante de l'EV6.
82 km au compteur ... pour moi c'est un exploit, repos bien mérité ce soir après une belle journée.

Le lendemain, retour à partir de Blois, par la rive droite, par la Chaussée St Victor, très belle piste de ce coté ci. On retrouve l'itinéraire de la veille à Muides sur Loire, plus court, 66 km jusqu'a Orléans.

Nota : En vélo couché, faire attention au soleil sur les jambes ... je dis ça parce que j'ai été surpris le soir en me regardant dans le miroir de la chambre ... un beau coup de soleil sur les genoux et les tibias !

Temps idéal pour les coups de soleil ... ne pas oublier d'emporter une crème solaire et de s'en badigeonner les jambes !

Trace GPS
Ci dessous la trace du retour Blois - Orléans, mais peu utile, l'EV6 est bien balisé et le circuit très simple, en bord de Loire, il faut juste, parfois, traverser la Loire.


Sinon OpenCycleMap contient tous les tracés des pistes cyclabes :
http://www.opencyclemap.org/?zoom=11&lat=47.50385&lon=1.24548&layers=B0000

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

En vélo de Paris à la Normandie par les pistes cyclables

En vélo de Bordeaux à Bayonne par les pistes cyclables

Montage du vélo couché