Coup de foudre

Je connaissais l'existence des vélos couchés depuis longtemps, mais ceux ci me paraissaient n'être que des antiquités des années 20, dites "années folles", et donc des gadgets qui n'existaient que dans les livres d'histoire du vélo. 
Lors du Paris-Brest-Paris de 2011, travaillant à proximité du point de départ, j'aperçu quelques jours auparavant, deux vélos couchés venus s’entraîner et repérer les lieux ... ce fut un coup de foudre. Les jours suivant, étant à deux pas, j'ai pu admirer ces machines, toutes différentes, d'une variété incroyable !
Alors, depuis deux ans, j'écume le net pour tout apprendre du vélo couché, un autre monde, là, à coté, complètement inconnu (ignoré). Je ne pouvais plus continuer à pédaler sur mon vtt, me casser les poignets, le cou... etc , d'ailleurs les toiles d'araignée commençaient à le recouvrir, c'est dire ! j'attendais inconsciemment un nouveau vélo .... couché bien sûr, le tarif étant un frein non négligeable (mais pas le seul) il fallait le vouloir vraiment, l'heure avait sonné, je me suis jeté à l'eau !!! 
Photos de quelques machines aperçus lors du PBP 2011
Caréné carbone

 Traction avant
 Fabrication maison, low low racer !


 Confortable
De la famille, une superbe vélomobile


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

En vélo de Paris à la Normandie par les pistes cyclables

En vélo de Bordeaux à Bayonne par les pistes cyclables

Montage du vélo couché