En vélo de Paris à la Normandie par les pistes cyclables

Mon projet était de partir de mon logis en banlieue sud de Paris, et de rallier les plages du débarquement, ayant de la famille sur place, en vélo, en utilisant le maximum de pistes cyclables.
Les capacités de chargement d'un vélo étant limitées aux volumes des sacoches et aux performances musculaires du cycliste dans les côtes, le matériel de camping fut réduit au minimum, c'est à dire sans matériel de cuisine, la restauration pouvant se faire simplement en boulangerie et dans les bars-restaurants. Les nuits aux campings permettent un voyage très économique (si la météo est de la partie) et plus convivial, de plus il n'y a pas toujours un hôtel au fin fond de la campagne française.
Le trajet fait 300 km, environ 80 à 90 km sont des pistes cyclables, composées de voies vertes, pistes cyclables et fronts de mer ... principalement la voie verte de la vallée de l'Eure longue de 24 km et la voie verte d'Evreux de 42 km, le reste sur de petites routes de campagne.
Le trajet a été découpé en quatre étapes :
_ De Bures sur Yvette à Ezy sur Eure,
_ De Ezy sur Eure à Pont Authou,
_ De Pont-Authou à Trouville (en passant par Honfleur),
_ De Trouville à Douvres la Délivrande (en passant par Deauville et Ouistréham).

Le détail du circuit est en fin de l'article avec carte, trace GPS et topo.

Jour 1 : Bures sur Yvette à Ezy sur Eure

Je suis fin prêt ... une petite appréhension tout de même avant de partir, vais-je pouvoir pédaler quatre jours durant ? Mon entrainement est un peu juste, mes articulations aussi ... Allez, ce n'est pas le moment de se poser des questions, c'est une forme de challenge pour un début de retraite, alors c'est parti !
Environ 90 km pour ce premier jour, météo chaude et de plus en plus grise tout au long de la journée.
Départ tranquille à 9h du matin, le vélo chargé ... environ15 kg de bagages. La charge porte légèrement sur l'arrière, du coup le vélo est un peu instable dans les descentes, je dois à regret tirer sur les freins pour ne pas laisser la machine s'emporter. Par contre les montées sont nettement plus dures qu'à l'habitude, les 15 kg, il faut bien les monter en haut des côtes !
Aujourd'hui une seule montée sérieuse, à Senlisse, pour rejoindre la piste cyclable des Essarts, mais la route est lisse et la déclivité sans excès.
La piste court en sous bois, il y fait bon, les grands arbres défilent, puis la campagne. Au niveau des Essarts-le-Roi, direction le hameau de St Hubert, passage en bord de route aménagé en piste cyclable, puis à nouveau la piste cyclable en forêt de Rambouillet ... le calme, les oiseaux ...

Pistes cyclables de la forêt de Rambouillet

Mais voilà, il faut bien quitter la forêt et reprendre la route vers St Léger en Yvelines et retrouver la circulation, ensuite une grande route jusqu'à Condé-sur-Vesgre. Arrêt en face de la Mairie, sur un banc pour se restaurer, au menu une bonne salade de tomates, riz, jambon, surimi... le café du coin est ouvert, un petit café pour terminer.
Randonnée cycliste passage à Condé sur Vesgre

Il fait chaud et le niveau des gourdes descend bien vite, mes 1litre 1/2 seront consommées jusqu'a la dernière goutte en fin de parcours.
A partir de maintenant ce sont les petites routes de campagnes, tranquilles, peu de circulation, pas de camion, la région parisienne s'éloigne petit à petit.
Tout autour, des champs de blé à perte de vue, des blés dorés aux épis bien chargés, promesse d'une belle récolte. Des odeurs de moisson, de paille fraîchement coupée, embaument l'air chaud environnant ... ces odeurs sont d'une grande douceur ... que j'aime cette ambiance, je pédale avec bonheur aux milieu des champs de blé ... et me reviennent tout à coup des souvenirs d'enfance, quand je partais à vélo à la campagne pour passer l'après-midi chez mes amis à la ferme, sous le soleil de Juillet ... c'est ma madeleine de Proust !
Randonnée à vélo région de la Beauce

Les kilomètres avancent petit à petit, la vallée de l'Eure n'est plus très loin ... après une grande descente, me voilà dans la vallée, où m'attend une belle piste cyclable, la voie verte de la vallée de l'Eure. Celle ci débute à St Georges-Motel, sur l'ancienne voie de chemin de fer. La gare est d'ailleurs devenue la Mairie de la ville.
Voie verte de la vallée de l'Eure

La piste est splendide, un bitume bien lisse, très roulant ... ouaaaaah quel plaisir !
Voie verte de la vallée de l'Eure

Le plaisir est tout de même gâché par des chicanes très nombreuses, à chaque route, chemin, ou accès aux champs, et de plus, ces chicanes sont beaucoup trop étroites, ce qui m'oblige à chaque fois, à m'arrêter, la passer à pied, et bien sûr, il y a deux chicanes, séparées de la largeur du chemin à traverser ! ... la perfection n'est pas de ce monde ...
Enfin Ezy-sur-Eure et son camping municipal au bord de l'Eure. Accueil très sympathique par le responsable, qui me présente un abri pour mon vélo (une grande tente barnum) au cas ou le temps se gâterait ... et une caravane libre pour passer la nuit si d'aventure la météo se fâchait pour de vrai.
Ma tente fut vite montée .... et quand la pluie arriva, je pus me réfugier sous le barnum en attendant le retour du soleil.
Randonnée à vélo Camping de Ezy sur Eure

Dîner dans un restaurant que j'avais repéré sur internet, pizzeria la Marelle, ambiance froide, j'étais tout seul, le silence, pas de musique d'ambiance ... mais j'y ai mangé de bonnes pâtes !
Première nuit sous la tente depuis bien longtemps ... pas assez couvert, la fraîcheur m'a empêché d'y passer une bonne nuit.

Jour 2 : de Ezy sur Eure à Pont Authou

Après un petit déjeuner sur un banc du camping(l'eau est assez chaude pour faire un thé), pliage de la tente et rangement des sacoches, puis reprise de la voie verte.

il me reste une quinzaine de km sur cette belle piste (mise à part les barrières-chicanes).
Voie verte de la vallée de l'Eure : les barrières chicanes

A Ivry-la-Bataille, on perd la trace de l'ancienne voie ferrée, et la voie déambule dans la ville, sur les trottoirs, derrière des immeubles, et se rétrécit à la sortie de la ville rendant les croisements des vélos délicats.
Le plan de la voie verte indique Breuilpont comme bout de la piste, mais en fait, il n'en est rien, elle s'arrête à Garennes-sur-Eure.
Voie verte de la vallée de l'Eure

Avant de quitter la voie, traversée de l'Eure :
Voie verte de la vallée de l'Eure

J'ai tenté de suivre la voie verte jusqu'au bout, espérant aller jusqu'a Breuilpont, peine perdue, il m'a fallu reprendre la route, relativement fréquentée et rapide jusqu'a Breuilpont.
A Breuilpont je retourne sur la rive gauche de l'Eure, et quitte la vallée à Merey pour entamer la remontée du plateau en direction d'Evreux. A nouveau les champs de blé ... que cette couleur des blés est belle !
Randonnée à vélo : petites routes de l'Eure
Ce sont des petites routes très calmes, en pleine campagne, avec des paysages variés ... ça monte tranquillement, pour finir par une belle côte à 10% et + du coté de La Neuville-des-Vaux.
La météo se gâte petit à petit, et je dois trouver refuge de temps en temps sous les arbres, sous le porche d'une crèche (petit moment de distraction pour les enfants)... le vent est de la partie et ralentit ma progression. Du coup, je suis moins attentif à la route et je m'égare à plusieurs reprises, m'obligeant à revenir sur mes pas (sur mes roues ...).
Tant bien que mal j'arrive à Evreux et je retrouve la "civilisation", le bruit, des voitures de partout, des camions, du mouvement incessant ... je n'ai rien à manger, tant pis je m'arrête à un MacDo !
La température a fraîchi, je m'équipe un peu plus chaudement et pars à la recherche du départ de la voie verte d'Evreux .... cachée quelque part dans une petite rue ...
A nouveau une ancienne voie ferrée, qui démarre au coeur d'Evreux, et va jusqu'à Bec-Helloin - Pont Authou à 42 km de là ! 
Elle domine la ville et le passage des ponts laisse entrevoir de beaux paysages sur la ville.
Randonnée à vélo : voie verte d'Evreux

Pont de fer ... 
Randonnée à vélo : voie verte d'Evreux

La voie remonte tout doucement sur le plateau, c'est à peine si je ressens le dénivelé, seulement la vitesse qui fléchit un peu. Passage dans de superbes sous bois :
Randonnée à vélo : voie verte d'Evreux

Et à l'approche du plateau :
Randonnée à vélo : voie verte d'Evreux

Cette voie, à la différence de la précédente, ne traverse que peu de route, et les aménagements sont de très loin bien plus pratiques, bien plus faciles à passer. Certes, plus loin, quelques passages ont été modifiés pour obliger les cyclistes imprudents à s'arrêter, mais cela n'enlève rien à la bonne impression générale, nous avons ici une voie verte presque parfaite !
Randonnée à vélo : voie verte d'Evreux

Le vent souffle fort cet après-midi, mais sur la piste, il est moins gênant, souvent protégée par des rideaux d'arbres, sans altérer les paysages :

L'heure tourne, les km passent, mais 42 km cela est tout de même long, heureusement, les vingts derniers sont descendants, en sous bois, forêt épaisse, parfois bitume humide et mousseux ... c'est long ... enfin le bout du bout et 94 km au compteur ! Pont Authou, 18h30, je suis devant l'accueil du camping, qui ferme à .... 18h30 ... ouf, je l'ai échappé belle, parce que, ici, il faut un badge pour rentrer dans les sanitaires (c'est beau le progrès !).
Randonnée à vélo : Camping de Pont-Authou

Ici c'est le monde du mobil-home, de petites maisons, bien propres, bien entretenues, aux jardins miniatures, souvent très kitch mais pleins de charme :
Randonnée à vélo : Camping de Pont-Authou

Me voilà à 8h du soir au centre du village, l'estomac dans les talons, je n'ai qu'une adresse, "le fin gourmet", tous les commerces sont fermés, et le restaurant avec les chaises sur les tables n'a pas l'air mieux ...
Le bar est ouvert, je tente ma chance, il est tout petit, un client au comptoir, son verre de rosé à la main, la patronne me dévisage ... je lui demande si elle a quelque chose à manger ... suspense, elle réfléchit ... "je peux vous faire une assiette de charcuterie et des tomates farcies au riz", je respire, je vais pouvoir manger quelque chose.
La patronne est aux petits soins pour moi, le pilier de bar me fait la conversation avec un accent normand à couper au couteau, voilà de belles rencontres qui égayent un peu plus le voyage.

Jour 3 : Pont Authou - Trouville

Pour le petit déjeuner, je retourne au bar-restaurant de la veille, la patronne est désolée, c'est le jour de fermeture de la boulangerie et elle n'a pas de croissant à m'offrir, seulement du pain de la veille, mais qu'importe, il y a tout ce qu'il faut ! Je repars, la patronne est sur le trottoir pour me voir sur ce drôle d'engin qu'est le vélo couché. C'est sûr, partout ou je passe je fais le spectacle ...
L'étape d'aujourd'hui est plus courte, environ 70 km, mais un peu plus vallonnée. Je descends la vallée de la Risle, on est ici en Normandie, avec de belles maisons à colombages, tout est bien vert et fleuri, la route est coupée quelques instants, des vaches se sont échappées de leur enclos et broutent le long de la route. De passage à Pont-Audemer, j'en profite pour faire quelques courses pour le midi et boire un café.
Pause à St Sulpice-de-Grimbouville ... avec un nom pareil, le village ne peux être que superbe, et c'est le cas ! Un espace public a été aménagé autour de la mairie, avec des chaumières aux toits de chaume, avec un beau paysage sur la vallée de la Risle. Des randonneurs à vélos hollandais sont là, ils voyagent en famille avec un enfant dans la remorque.
Randonnée à vélo : St Sulpice de Grimbouville
La route monte et descend, on aperçoit au loin l'estuaire de la seine ... fin de la petite route tranquille à Fiquefleur, il faut prendre la D580 ... ici ça roule, voitures et camions sont pied au plancher, heureusement, la route est large et comporte un petit espace pour les vélos.
Petit détour jusqu'à la Seine pour voir le pont de Normandie :
Randonnée à vélo : Le pont de Normandie
Il y a là une belle route, mais interdite (!?), nous sommes dans l'espace du port du Havre.
Je casse la croûte en bordure du port de Honfleur, dans un endroit calme, derrière moi, un grand parking rempli de camping-cars.
Je traverse Honfleur, avec un petit arrêt inévitable sur le vieux port, il y a du monde, beaucoup de monde. Un anglais m'aborde, nous discutons tant bien que mal en franglais, il veut voir l'arrivée du tour de France au Havre ...
En sortie de Honfleur, une piste cyclable sur un kilomètre permet d'aller jusqu'à la grande plage :
Randonnée à vélo : Honfleur
Ensuite c'est un peu les montagnes russes jusqu'a Trouville. Un problème mécanique m'oblige à un arrêt ... j'avais oublié de refermer les sangles des sacs, l'une d'entre elles s'est prise dans le dérailleur, pas de casse, je reprends la route. Le camping est à l'entrée de la ville sur les hauteurs ... le paysage est époustouflant, les emplacements sont magnifiques, tous ont vue sur la mer ! Je monte ma tente, ébahi par le paysage magnifié par le beau temps.
Randonnée à vélo : Camping à Trouville
Un chemin escarpé mène jusqu'à une superbe plage tout en bas ... mes jambes manifestent quelques signes de faiblesse, tant pis, c'est trop beau :
Il y a tout ce qu'il faut au camping pour se restaurer, ce sera des pâtes à la Normande !
Impossible d'aller se coucher, la soirée est tellement belle ... j'attends la nuit, qui en ce début de juillet arrive très tard.
Randonnée à vélo : Camping à Trouville

4 ieme jour : Trouville - Douvres la Délivrande

La fatigue commence à se faire sentir, et je ne sors de la tente qu'à 8h15. Petit dej, et rangement ... à petit pas ... je reprends la route tardivement à 10h15, heureusement l'étape est courte, reste 65 km.
Deauville est tout en bas ... passage obligé par les planches pour jouer les vedettes.
Randonnée à vélo : Deauville

Les planches ne sont pas autorisées aux vélos, les rainures des planches en sont les meilleurs garants.
Randonnée à vélo : Deauville
Un peu plus loin, je retrouve un front de mer accessible aux vélos, en bord de plage, un régal !
Randonnée à vélo : Deauville

Fini le farniente, il faut avancer ... tout d'abord une première côte à Benerville et descente sur Villers-sur-Mer, la ville des fossiles et du méridien de Greenwich,
andonnée à vélo : Villers sur Mer

Ensuite une deuxième côte, celle ci un peu plus sérieuse, il faut remonter à 130 m d'altitude, et la pente est forte ! Aie ... mais ça le fait, descente sur Houlgate à 40 km/h en freinant, puis Cabourg.
Ah, ici, tout est clean, propre, tout est aligné, class, rien ne dépasse, pas un accroc, pas de faute de goût, une architecture basée sur le même style ... sur plusieurs kilomètres !
Les vélos ne sont pas les bienvenus, c'est un outil de liberté incongru dans cet univers aseptisé ...
Randonnée à vélo : Cabourg
Je tente ma chance, tout doucement, il n'y a personne ... Ce serait tout même étonnant d'attraper un procès verbal en vélo ! Dommage, je n'en ai pas eu, j'aurais bien aimé ... pour pouvoir l'exhiber comme une blessure de guerre ! Le Major d'Homme du grand Hotel ne s'est pas laissé attendrir par l'originalité du vélo couché et m'a rappelé à mon passage que les vélos étaient interdits ...

Je retrouve la nature à l'approche de l'embouchure de l'Orne avec une piste cyclable, malheureusement en terre et gravillon, avec des panneaux laissant croire que la piste est fermée, mais en réalité il n'en est rien.
Randonnée à vélo : Voie verte de l'estuaire de l'Orne

Passage sur Pégasus Bridge, haut lieu de la Libération, pont libéré par des Anglais héroïques.
Randonnée à vélo : Pegasus Bridge

Je retrouve ici une belle piste cyclable, celle de Caen à Ouistréham,
Randonnée à vélo : Voie verte de Caen - Ouistreham

La piste continue en front de mer le long de la grande plage, puis en bord de route à l'intérieur des terres.
Randonnée à vélo : Voie verte de Caen - Ouistreham

Deux adolescents en vtt m'accompagnent, et me font la conversation, très curieux d'en savoir un peu plus sur ma drôle de machine. L'un deux diffuse de la musique rappeuse dans son sac à dos ... ils conduisent leur vtt comme des bmx sur un circuit ... 
Me voici presque arrivé, Luc sur mer et son poste de secours sur échasse :
Randonnée à vélo : Luc sur Mer
Il était temps, les muscles et tendons réclament du repos ... Les petits enfants m'attendent, ce sera un autre sport !

Au final, 300 km au compteur, mon projet est réussi, aidé par une météo clémente, une seule journée un peu juste, les autres grand beau temps.
Voici le trajet sur OpenRunner, il part de Senlisse/Garnes près de Dampierre dans les Yvelines et se termine à Luc sur Mer. Les parisiens et Franciliens pourront l'adapter à leurs guises, le point de départ étant joignable par le RER B à St Rémy-les-Chevreuse, ou par le C via St Quentin-en-Yvelines ou Rambouillet. 
J'ai inclu dans le descriptif le topo détaillé.
A titre indicatif, les tarifs des campings pour une nuit : à Ezy-sur-Eure 9,50€, à Pont-Authou 4,50€ (qui dit mieux ?!) et à Trouville 15€ (spécial vélo). 

Commentaires

Aurélie Barbé a dit…
Bravo, quelle belle aventure !
Ca donne envie d'enfourcher son vélo, sa moto, son tricycle, son cheval ... et de partir sur les routes !
veloblan a dit…
Bonjour
J'arrive sur ton blog suite a la recherche de VC ( bien envie de franchir le pas). Belle balade tranquille, passage interdit aux vélos? et de quoi se mêle le major d'homme comme tu dis? Perso je l'aurais envoyer sur les fleurs, tous des flics, non mais! Bonne continuation.
Jacques Barbé a dit…
Merci pour ton message ... Et pourquoi pas le VC ? je t'encourage vivement à venir chevaucher cette drôle de machine, c'est juste le premier 1/4h qui est difficile !
Pour le major d'home, pas grave, il faisait son boulot et ne voulait pas qu'un vélo écrase les pieds d'un de ces clients ... perso, c'est l'interdiction aux vélos qui m'a le plus interpelé.
Bye
Veloblan a dit…
Re
C'est surement ce que je vais faire sous peu, ca me tente depuis longtemps. @+

Posts les plus consultés de ce blog

En vélo de Bordeaux à Bayonne par les pistes cyclables

Montage du vélo couché