Améliorations de l'Oryx

Quelques petits défauts subsistaient sur mon vélo.

Les problèmes ...
_ Le manque de fluidité de la rotation de la chaîne, avec parfois impossibilité de faire tourner en sens inverse les pédales, la chaîne se bloquant quelque part.

_ Le dérailleur, toujours quelques points, de temps en temps, d'accroche, la vitesse suivante ne passant pas systématiquement, défaut présent surtout à la descente des pignons, provoquant des sauts brusques désagréables. Certainement un problème de réglage, mais que je n'avais pas réussi jusque là à résoudre.

_ Dernier soucis, l'absence de protège plateau, tout de même gênant pour un vélo couché, puisque les plateaux pointent à l'avant de la machine. Il y a un risque de se faire mal et d'abimer lesdits plateaux.

Les solutions ...
_ J'ai opté pour une simplification du chemin de chaîne, en enlevant le maximum de conduit. Ces tubes qui servent à guider la chaîne sont trop invasif, et à part à quelques endroits stratégiques, ils ne servent qu'à masquer quelques imperfections de conception et freinent le déroulement correct de la chaîne, entrainant une dépense d'énergie supplémentaire du cycliste.
L'idéal aurait été de pouvoir opter pour une chaîne entièrement libre avec seulement des galets de renvoie d'angle, mais la machine n'a pas été conçue pour cela. J'ai donc simplifié ces guides chaînes autant que j'ai pu.
Le tube de chaîne montant coté plateaux : Après avoir fait plusieurs essais infructueux, le dernier en date est celui-ci, suppression de ce tube entre les plateaux et le galet, avec remplacement de l'attache du tube de retour de chaîne par un modèle maison taillé dans une baguette d'aluminium, afin que la chaîne n'ait aucun obstacle.

Le tube de chaîne montant coté cassette : J'ai bien tenté de le supprimer, mais la fourche est mal conçue (disons qu'elle est simple et robuste ...) ou bien c'est le galet qui est trop bas, la chaîne passe au dessus de cette fourche et très près, au repos elle touche la fourche, et racle légèrement une excroissance de fixation de gaine dérailleur ainsi qu'une soudure en bout de fourche quand la chaîne est sur le pignon de 11, le tube est malheureusement indispensable. Pas de modification de ce coté là.

Le tube de chaîne descendant : Je l'ai raccourci en haut et en bas. Coté dérailleur, il était trop long et venait quasiment en contact dans le cas du grand plateau/grand pignon, et coté plateaux, longueur minimum avec une courbe imprimée à la chaleur. Par contre, on ne peut pas le raccourcir de trop, la chaîne viendrait frotter la gaine du frein arrière, ce dernier aurait dû être placé de l'autre coté, et pour le supprimer totalement, il faudrait un galet supplémentaire de redirection.


_Pour le dérailleur, j'ai bataillé quelques temps avant de comprendre... soit la montée des vitesses était bonne et c'était la descente qui foirait, soit l'inverse. En fait, si la montée des pignons est bonne, c'est que l'indexation l'est aussi, la descente des pignons ne peut qu'être également bonne ! J'en ai déduis que le câble ne glissai pas parfaitement dans la gaine, et que le ressort de rappel n'était pas assez puissant pour repositionner la chaîne au bon endroit. La première solution a été de huiler le câble, ce qui nécessite de démonter le boitier de commande pour avoir accès à l'entrée de la gaine. Et la deuxième solution plus radicale a été de changer gaines et câbles : changement de la gaine et des câbles

_ Le protège plateau : curieusement le fabricant a fait quelques économies en omettant cet accessoire, et l'importateur en France n'en a pas non plus dans sa boutique. J'ai donc recherché sur internet ... au bout de 2 heures acharnées(*), j'ai enfin trouvé ce que je cherchais, chez un distributeur à Taiwan (!).
Autant les protèges plateaux pour VTT se trouvent à foison, autant pour des grands plateaux à 48 dents, c'est inexistant ... sauf ici sur ebay.
(*) avec les mots "bashguard" et "driveline" c'est plus facile à trouver !
L'objet arrive dans la boite aux lettres sous enveloppe matelassée, et comporte les vis nécessaires au montage :



Mais, au cours du montage, les entretoises se sont avérées de dimension un poil au dessus du nécessaire. Au Supermarché de bricolage, j'ai trouvé un tube alu de diamètre 20 mm, pile poil ce qu'il me fallait, restait la découpe de 4 tranches de 5 mm, et après ponçage, impeccable !
L'entretoise à remplacer, le tube, la vis cheminée:
La nouvelle entretoise et celle livrée avec le protège plateau :

Pour le montage, il faut commencer par démonter ... le petit plateau pour pouvoir accéder aux vis du grand plateau. Voici le résultat final :
Maintenant, je suis paré pour une nouvelle saison en "cyclouché"...

Article remis à jour en Août 2016.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

En vélo de Paris à la Normandie par les pistes cyclables

En vélo de Bordeaux à Bayonne par les pistes cyclables

Montage du vélo couché