Psychologie du vélo couché

Pour écrire cet article, je ne m’appuierai pas sur mes études en psycho puisque quasi nulle, mais sur quelques notions faisant appel à l'expérience et la réflexion ...
Allongez vous sur le divan ... dites moi tout.
Psychologie du vélo .... pas du cycliste !

Le vélo couché est il comique ? 
J'ai remarqué à plusieurs reprises des réactions de la part de passant, allant du sourire amusé aux éclats de rire.
Dans ces réactions, il y a bien sûr le simple sourire de plaisir, de contemplation d'un engin, peu ordinaire, bien souvent vu pour la première fois. C'est un sourire lié à la surprise, plutôt une bonne surprise de découvrir l'existence d'un tel cyclo dont on ne soupçonnait même pas l'existence.
Il y a le sourire amusé, d'apercevoir un sportif .... couché, une position antinomique avec le sport en général, une position qui fait plus penser à la sieste qu'a une activité physique.
L'éclat de rire est la suite logique du sourire amusé, pour la même raison, le rire en réaction à ce spectacle que découvre le passant, spectacle qui surprend par son ambivalence, et qui donc prête au rire, la position couché et l'action sportive.
On peut également y voir une ambivalence avec le vélo droit, ce dernier bénéficie d'une image de sport de compétition, sérieuse, et qui contraste méchamment avec celle du bentrider particulièrement cool au fond de son fauteuil, que l'on peut assimiler à un lit.
La hauteur de la machine joue également en faveur du rire, probablement aussi en contraste avec le vélo droit, ce dernier étant haut, avec souvent des cyclistes colorés, bien visibles, alors que le vélo couché, bas sur patte, plus discret, fait à coté un peu ridicule.
Pour ajouter à ce coté ridicule, il y a aussi pour certains vélos leurs constitutions qui jouent en leurs défaveurs, comme une roue de 20 pouces à l'avant. Une si petite roue, à coté des roues de 28 pouces d'un vélo de course, cela fait vélo pour enfant, à nouveau un contraste saisissant d'un adulte sur un "petit" vélo.
Le nom de vélo couché en lui même n'est il pas "ridicule" ? Même si le passant ne sait pas mettre un nom sur cette machine, il voit bien que c'est un vélo ... couché !
Et donc à la question le vélo couché est il comique, je crois bien que l'on peut répondre oui !

Le vélo couché fait il sérieux ?
Au vu de la réponse précédente, si le vélo couché est comique, son sérieux en prend un sacré coup, surtout qu'il n'existe pas, ou si peu, de compétitions qui permettraient de valoriser son coté sportif.
L'originalité du vélo couché fait qu'on le range soit du coté des baba cool d'une époque aujourd'hui révolue, soit du coté des antiquités datant des années folles, des vélos que l'ont sort du musée pour voir si ils roulent encore (ce type de vélo existe depuis 1932).
Il est vrai que dans mon cas je porte une moustache qui rappelle la mode des années 1900, et qui peut accentuer cette impression. De plus cette moustache est grisonnante, alors que le cycliste sportif sur vélo droit a une image "imberbe et jeune", encore un contraste flagrant qui provoque le rire et décrédibilise un peu plus ce pauvre vélo couché.
Ce terme de vélo couché n'est peut être pas non plus très flatteur, la langue française n'est pas dans notre inconscient capable de porter des mots nouveaux et valorisants. Il existe aussi le terme de vélo horizontal, mais ce n'est pas vraiment mieux.
De plus l'exclusion pure et simple de ce type de vélo par l'UCI Union Cycliste Internationale, qui considère que seul le vélo droit est un vrai vélo n'arrange pas les choses. Ceci explique cela, les vélos couché sont absent des compétitions, et restent dans l'ombre.
Eh oui, le vélo couché ne fait pas sérieux ... vous voulez une dernière preuve ? rendez vous dans une grande surface de sport comme D.... qui présente une centaine de vélos, pas un n'est un vélo couché, même eux n'osent pas en vendre !

Le vélo couché est il viril ? (heu ... pas de photos)
Quelques sports se pratiquent couché, mais ventre à terre comme un soldat montant au front ... par exemple le biathlon mélange de ski de fond et de tir à la carabine, ça c'est viril !
Le cycliste sur vélo droit arbore une attitude combative, il est courbé, la tête en avant, les bras tendus, tous les muscles du corps visibles, alors que notre pauvre cycliste de vélo couché est là ... couché justement, comme dans un lit, dans une posture non-chalante, les bras .... qui ne servent à rien, les jambes en l'air, la tête droite, sourire aux lèvres ... non franchement c'est pas viril.
Si je pousse plus loin au fond du divan la réflexion, je vois dans cette posture couché sur le dos une attitude de soumission, comme un pauvre loup qui doit accepter le pouvoir du chef de la meute.
Parler de virilité, c'est parler de sexe, alors cette position couché sur le dos, les quatre pattes en l'air, est-ce bien viril ? Pas la peine de faire un dessin.
Décidément, la virilité ne serait pas non plus du coté du vélo couché.
Le vélo droit c'est autre chose !! ... non ?
(*)

Le vélo couché n'a donc rien pour lui, rien pour plaire, rien pour séduire ... ?
Vous le saurez en regardant le prochain épisode de Tintin et le secret du vélo couché !
Bon d'accord ... c'est un vélo droit sur l'image, mais j'ai pas trouvé mieux !
(*) Image origine Poli fabricant de vêtements techniques

Commentaires

Aurélie Barbé a dit…
Très bon article, très bon site ! :) c'est vrai que ce vélo est original et fait sourire, mais est loin d'être ridicule, surtout quand on sait comment il est difficile d'y tenir dessus !

Mais cette position couchée n'est quand même pas unique dans le sport, elle se retrouve dans d'autres activités, comme le char à voile, le skippeur sur son catamaran, l'haltérophilie couchée, la musculation genre fitness renforcement fesse abdos ... !

Et pas besoin de savoir si ça fait viril ou pas, seule l'attitude et l'état d'esprit du sportif en décidera !
Et puis je suppose que des femmes pratiquent aussi le vélo couché et ne cherchent pas à être virile :)

Posts les plus consultés de ce blog

En vélo de Paris à la Normandie par les pistes cyclables

En vélo de Bordeaux à Bayonne par les pistes cyclables

Montage du vélo couché